Entretien avec Jean-Christophe LAGRANGE, Directeur de l’Innovation chez DERICHEBOURG Multiservices

Dans l’entreprise depuis 2015, Jean-Christophe LAGRANGE est Directeur de l’Innovation et du Marketing chez DERICHEBOURG Multiservices. Il a en charge de définir et mettre en œuvre la stratégie d’innovation de DERICHEBOURG Multiservices et ses filiales.

 

En quoi l’innovation est une part importante dans l’ADN de DERICHEBOURG Multiservices ?

« Innovation, numérisation, ubérisation, disruption, big data, disparition et apparition de nouveaux métiers, transformation, mondialisation…. notre monde moderne est en pleine métamorphose. Est-ce une révolution ? Non. Simplement une évolution qui amène tous nos éco-systèmes vers l’ère du service ultra-personnalisé.

Nous avons vu l’apparition de nouveaux types de demandes B2B2U qui prennent en compte les besoins de l’utilisateur final et donc d’opportunités de croissance forte.
Pour mieux les saisir et parce que nous sommes des « makers », nous avons, il y a 2 ans, sous l’impulsion de Boris DERICHEBOURG, réinventé notre approche de l’innovation. Nous l’avons rebaptisée « Innova[c] tion».

Nous avons opté pour un modèle ouvert (open innovation) dans lequel nous privilégions design thinking et changements agiles pour mieux co-construire. Nous testons, avec nos clients et notre écosystème de partenaires, de nouvelles solutions servicielles dans notre Lab que nous avons nommé DERICHEBOURG Expérience.
Cette mue positive autour de l’innovation nous a permis d’amener plus de valeur ajoutée dans nos réponses aux Appels d’Offres et de développer des solutions de services plus efficaces, notamment dans les bâtiments tertiaires, pour nos clients (B2B) mais aussi leurs clients internes (B2B2U).

L’Innova[c] tion est désormais un des murs porteurs de DERICHEBOURG Multiservices. »

 

Comment les offres de DERICHEBOURG Multiservices peuvent être innovantes pour les clients et les utilisateurs finaux ?

« Nos marchés sont en train d’évoluer, ils s’ouvrent à de nouveaux types de demandeurs comme par exemple, dans le tertiaire, les collaborateurs d’une entreprise, ceux que nous appelons le client du client. Les entreprises ont la volonté de maintenir un engagement fort de leurs collaborateurs. Elles se mobilisent pour lutter contre le stress de leurs employés et mettent en place des programmes spécifiques pour améliorer le bien-être au travail. Certaines vont même plus loin dans l’exercice en intégrant dans leur organisation un Chief Happiness Officer (Responsable du bonheur).

Quoiqu’il en soit, dans ce nouveau contexte, nos clients traditionnels attendent désormais que nous leur proposions des solutions de services innovantes, ciblées utilisateur final et construites pour atteindre et maintenir le niveau de satisfaction souhaité par cette nouvelle cible.

Après avoir étudié de multiples parcours clients/collaborateurs, DERICHEBOURG Expérience a co-conçu et mis en POC (Proof Of Concept) des services directement inspirés de la vie privée du collaborateur. Il s’agit d’une gamme de services activables à la demande, allant de la propreté aux réservations de salle : DOD – Derichebourg On Demand.

On dit souvent qu’une innovation, c’est une invention qui rencontre positivement un marché. Dans le tertiaire et avec DOD, nous avons simplement pris les services que le collaborateur appréciait le plus chez lui et les avons exportés et adaptés à sa vie en entreprise. Pas de gap, mais une simple appropriation intuitive et immédiate par notre utilisateur final qui permet à notre client entreprise d’atteindre ses objectifs de satisfaction. »

 

Quels projets innovants ont marqué l’entreprise et comment ?

« Deux projets innovants ont marqué l’année.

DOD, Derichebourg On Demand, qui est une gamme de smart services centrés sur les occupants de bureaux et leurs besoins en facilities. L’innovation réside dans le mode de déclenchement des prestations qui sont confiées à l’occupant et non plus régis par un mode fréquentiel pré-défini lors de l’achat des prestations. C’est un service différenciant et totalement orienté B2B2U. La promesse de DOD est double : à la fois une amélioration du niveau de satisfaction des utilisateurs finaux pour les services généraux et des services activables à la demande pour l’occupant des espaces de travail.
Le second projet est IDA, la première offre d’accueil robotique qui vise à enrichir l’accueil humain déjà en place. IDA est une offre robotique servicielle qui est basée sur un robot humanoïde conçu pour interagir le plus naturellement possible avec les personnes. C’est une expérience d’accueil augmentée et une nouvelle manière d’accueillir, d’informer et de divertir les collaborateurs et leurs invités. »

 

Quelles sont les prochaines initiatives innovantes chez DERICHEBOURG Multiservices ?

« J’en parlerai dans le détail prochainement mais de nombreux projets sont dans notre THINK TANK : des projets serviciels construits autour de l’IoT, de l’IA et de la Commande Vocale. Côté robotique et secteur industriel, des droïdes suiveurs ont intégré DERICHEBOURG Expérience.
Sinon, nous lançons en février notre programme COMPOSITE sur le bâtiment de Créteil. COMPOSITE est un lab in situ, une zone de test IoT & digital. Sur une durée de 6 mois, de nombreux projets et services vont être mis en test en vue d’une intégration rapide dans nos offres multiservices et multitechniques. »

Acceptez-vous que certaines de vos informations soient utilisées pour des statistiques Google Analytics afin d'optimiser le contenu de notre site ?
REFUSER
ACCEPTER