Entretien avec Agostino de Almeida, Directeur Général chez DERICHEBOURG Technologies

Dans l’entreprise depuis 2013, Agostino de Almeida est le Directeur Général de DERICHEBOURG Technologies. Il nous présente les activités de la filiale de DERICHEBOURG Multiservices spécialisée dans la sécurité privée.

 

Quel est votre parcours au sein de DERICHEBOURG Multiservices ?

J’ai rejoint DERICHEBOURG Technologies en novembre 2013 pour poursuivre le développement de la filiale. Ma première mission a été de mettre en place une nouvelle organisation afin d’atteindre nos objectifs commerciaux. Avec les équipes, nous avons développé le chiffre d’affaires de l’entreprise et fait progresser l’activité. Un autre de nos challenges a été la mise à niveau technique des infrastructures de notre station centrale de télésurveillance afin de pouvoir proposer à nos clients les dernières technologies en matière de sécurité à distance.

 

 

De nombreux défis sont à relever pour DERICHEBOURG Technologies. Quelles sont les priorités pour l’entreprise aujourd’hui ?

Nous voulons nous positionner dans le top 10 des entreprises de télésurveillance professionnelle. Pour cela, nous devons aller au-delà de la télésurveillance traditionnelle (traitement de l’information) et aller vers une prestation de cyberguarding (action à distance). Nous proposons des services de prestations de surveillance électronique pilotées à distance par un opérateur de télésurveillance qui est mutualisé à plusieurs sites. L’opérateur peut ainsi piloter un robot, effectuer des rondes de vidéosurveillance, télé-interpeller des malfaiteurs ou encore gérer des prestations de télémaintenance. Bien évidemment, nous devons intégrer les nouvelles technologies à nos services tout en respectant le cadre normatif et législatif. Nous allons donc axer notre stratégie sur encore plus de services sur-mesure et sur l’innovation « maitrisée ».

 

Notre seconde priorité sera la conquête du marché de l’Internet des objets. Nous avons une robuste expertise des sites connectés tant sur les aspects matériel, logiciel, réseau et télémaintenance. Ce nouvel axe de positionnement d’intégrateur global de l’IOT est un vecteur de croissance pour l’entreprise car nous sommes capables d’apporter une réponse précise à un besoin concernant un objet connecté.

 

 

Sur un marché ultra-concurrentiel, qu’est-ce qui fait de DERICHEBOURG Technologies un acteur unique ?

L’appartenance à un grand groupe français est importante sur le marché de la sécurité privée. Actuellement, le top 3 des entreprises de sécurité privée en France ont des capitaux d’origine étrangère. DERICHEBOURG Technologies bénéficie d’une image rassurante pour nos clients, renforcée par une grande solidité financière.

Notre stratégie commerciale est de proposer plus de « sur-mesure » et des technologies de pointes.

 

 

Selon vous, demain, à quoi ressemblera la prestation de télésécurité ?

Les agents de sécurité et opérateurs de télésurveillance s’apparenteront de plus en plus à des « super-cyber-informaticiens ». Les solutions de sécurité privée, qu’elles s’adressent à des biens ou à des personnes, seront majoritairement construites sur des systèmes électroniques. Il faut donc pouvoir les maitriser et en garantir un fonctionnement sans faille !

Par ailleurs, la sécurité prédictive sera intégrée dans nos solutions. À partir d’algorithmes simples et de données en tous genre, nous serons capables d’anticiper une atteinte aux personnes (prise d’otage, agression…) ou aux biens (cambriolage, intempérie…). L’état va également poursuivre sa coopération avec le secteur de la sécurité privée pour lui déléguer des missions aujourd’hui régaliennes. Cette tendance est déjà acquise sur certains secteurs comme la verbalisation ou la sécurité des lieux publics.

 

Acceptez-vous que certaines de vos informations soient utilisées pour des statistiques Google Analytics afin d'optimiser le contenu de notre site ?
REFUSER
ACCEPTER